Mercredi 06 avril
09:00

Mercredi 06 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
AC1
09:00 - 10:00

ACCUEIL

10:00

Mercredi 06 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
OUV
10:00 - 10:30

OUVERTURE DU CONGRÈS

Conférenciers : François BRAUN (Chef de Service et de pôle) (Metz), Yann BUBIEN (Directeur Général) (Bordeaux), Karim TAZAROURTE (Chef de service) (Lyon), Eric TENTILLIER (responsable qualité SAMU SMUR) (Bordeaux)
Grand Amphithéatre
10:30

Mercredi 06 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S1
10:30 - 12:30

LES ORGANISATIONS EN MÉDECINE D'URGENCE

Modérateurs : Jean-François CIBIEN (Responsable relations supra-départementale) (Agen), Eric TENTILLIER (responsable qualité SAMU SMUR) (Bordeaux)
10:30 - 10:55 Le Service d’Accès aux Soins ou comment la médecine de ville prend sa part de l’Urgence. Nicolas BRUGERE (Bordeaux)
10:55 - 11:20 Quoi de neuf sur l’aval des Urgences ? Jérémy GUENEZAN (MCU - PH) (Poitiers)
11:20 - 11:45 Le Safety Climate en structure d’urgence. Karim TAZAROURTE (Chef de service) (Lyon)
11:45 - 12:10 Le numéro unique : solution ultime ou fausse bonne idée ? François BRAUN (Chef de Service et de pôle) (Metz)
12:10 - 12:30 Discussion.
Grand Amphithéatre
12:30

Mercredi 06 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
PAU1
12:30 - 13:45

PAUSE DÉJEUNER

13:45

Mercredi 06 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S2
13:45 - 15:30

SESSION QUIZ

Modérateurs : Juliane BOSC (Médecin) (Libourne), Rishad VALLY (Médecin) (Bordeaux)
13:45 - 14:10 Quoi de neuf dans les traumatismes périphériques sévères ? Cédric GIL-JARDINÉ (Praticien Hospitalier) (Bordeaux)
14:10 - 14:35 Quoi de neuf dans l’ACR ? Bruno SIMONNET (Médecin) (BORDEAUX)
14:35 - 15:00 Quoi de neuf pour les encéphalites ? Arnaud DESCLAUX (Bordeaux)
15:00 - 15:30 Discussion.
Grand Amphithéatre
15:30

Mercredi 06 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
PAU2
15:30 - 16:00

PAUSE ET VISITE DES STANDS

16:00

Mercredi 06 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S3
16:00 - 17:30

NOUVELLES MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

Modérateurs : Julien NAUD (Praticien Hospitalier) (Bordeaux), Karim TAZAROURTE (Chef de service) (Lyon)
16:00 - 16:25 Le DES de Médecine d’Urgence, qu’est ce que cela change ? Xavier COMBES (chef de service SAMU) (Bordeaux)
16:25 - 16:50 FOAMed. Pierre CATOIRE (Chef de Clinique) (Bordeaux)
16:50 - 17:15 Réapprendre à apprendre pendant la pandémie. Frédéric ADNET (Chef de service) (Bobigny)
17:15 - 17:30 Discussion.
Grand Amphithéatre
Jeudi 07 avril
09:00

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S4
09:00 - 10:30

LE PATIENT OBÈSE

Modérateurs : Patrick PORTECOP (Chef de Service) (Pointe à Pitre -, Guadeloupe), Rishad VALLY (Médecin) (Bordeaux)
09:00 - 09:25 Prise en charge pré hospitalière de l’obèse. Erick CHANZY (Bobigny)
09:25 - 09:50 Problématique de l’obèse dans les Urgences. Jean-Paul LORENDEAU (Responsable SAMU) (Périgueux), Anaïs GAGNEPAIN (praticien hospitalier) (LIBOURNE)
09:50 - 10:15 Intubation et ventilation du sujet obèse. Michel GALINSKI (Physician) (Bordeaux)
10:15 - 10:30 Discussion.
Grand Amphithéatre

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S6
09:00 - 10:30

L'ERREUR EST HUMAINE
Genèse des événements indésirables graves (Témoignages)

Modérateurs : Catherine LALANNE (Pessac), Eric TENTILLIER (responsable qualité SAMU SMUR) (Bordeaux)
09:00 - 09:15 Facteurs Contributifs. Catherine FAGES (cadre supérieur de santé - Missions qualité et gestion des Risques) (Bordeaux)
09:15 - 09:30 Retex d’EIG en préhopitalier. Barbara REERES SMITH (IDE) (PERIGUEUX), Nicolas RADESIC (IDE) (PERIGUEUX)
09:30 - 09:50 Une histoire cognitive. Nathalie GREARD (Bordeaux)
09:50 - 10:10 Comment s’adapter et ne pas reproduire l’erreur ? Cécile LOONIS (Bordeaux)
10:10 - 10:30 Discussion.
Salle 1
10:30

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
PAU3
10:30 - 11:00

PAUSE ET VISITE DES STANDS

11:00

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S5
11:00 - 12:30

TROUBLES MÉTABOLIQUES

Modérateurs : Jean-Paul LORENDEAU (Responsable SAMU) (Périgueux), Bruno SIMONNET (Médecin) (BORDEAUX)
11:00 - 11:25 Approche de Stewart et rôle du chlore. Pierre CATOIRE (Chef de Clinique) (Bordeaux)
11:25 - 11:50 Utilisation rationnelle des solutés de remplissage : les nouvelles recommandations SFAR-SFMU. Olivier JOANNES BOYAU (Bordeaux)
11:50 - 12:15 Hyponatrémie aux Urgences : êtes-vous à jour des recommandations ? Carole ICHAI (Chef de service) (Nice)
12:15 - 12:30 Discussion.
Grand Amphithéatre

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S7
11:00 - 12:30

S'ADAPTER DANS L'INCERTITUDE
Monter en puissance d’un établissement de santé en période de crise (Témoignages)

Modérateurs : Angélique FRESARD (cadre supérieur de santé) (Bordeaux), Stéphane GILLET (BORDEAUX)
- Histoire d’un CFARM. Véronique Bescond, Yohann Constantin (Poitiers)
- Recrutement d’un ARM : un enjeu d’avenir. Sylvaine Comte de Luzy, Eva Grifouille, Sandra Chaumet (Bordeaux)
11:00 - 11:15 Intervention Urgences CH BLAYE. Fayçal BOUDAA (Pessac)
11:15 - 11:30 Intervention Urgences CHU Bordeaux. Frédéric GUERIN (cadre de santé) (bordeaux)
11:30 - 11:40 Discussion.
11:40 - 11:55 Histoire d’un CFARM. Véronique BESCOND (Poitiers), Yohann CONSTANTIN (ARM) (Poitiers)
11:55 - 12:05 Discussion.
12:05 - 12:20 Recrutement d’un ARM : un enjeu d’avenir. Sylvaine COMTE DE LUZY (BORDEAUX), Eva GRIFFOUIL (Bordeaux), Sandra CHAUMET (PESSAC)
12:20 - 12:30 Discussion.
Salle 1
12:30

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
PAU4
12:30 - 13:45

PAUSE DÉJEUNER

13:45

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S7bis
13:45 - 14:00

PRÉSENTATION JTI 2022

13:45 - 14:00 Présentation des Journées Thématiques Interactives de la SFMU - Poitiers 2022. Eric TENTILLIER (responsable qualité SAMU SMUR) (Bordeaux), Mathieu VIOLEAU (Medecin) (Niort)
Grand Amphithéatre
14:00

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S8
14:00 - 15:30

COMMUNICATIONS ORALES
Présentation, délibération et remise des prix des Communications Orales médicales et paramédicales CAMU 2022

Modérateurs : Pierre CATOIRE (Chef de Clinique) (Bordeaux), Pierre CHANSEAU (médecin PH chef de pôle) (PAU), Michel GALINSKI (Physician) (Bordeaux)
14:00 - 14:08 #28863 - Impact des deux premiers confinements sur le recours aux soins d’urgence pendant l’épidémie de COVID-19, Nouvelle-Aquitaine.
Impact des deux premiers confinements sur le recours aux soins d’urgence pendant l’épidémie de COVID-19, Nouvelle-Aquitaine.

Introduction : suite à l’émergence de l’épidémie de COVID-19, plusieurs mesures de prévention ont été mises en place. L’objectif de cet article est de décrire l’activité des urgences hospitalières (réseau Oscour®) lors des deux premiers confinements en Nouvelle-Aquitaine.

Méthode : une analyse descriptive rétrospective des passages aux urgences a été réalisée et l’évolution du nombre de passages aux urgences a été analysée selon les caractéristiques médicales (diagnostic et hospitalisation).

Résultats : le recours aux soins d’urgence a diminué de 50 % au cours du premier confinement lié à l’épidémie de COVID-19 et de près de 30 % lors du deuxième. La part d’hospitalisation a augmenté lors des deux confinements (respectivement + 48 %  et + 20 %). Enfin, on observe un recours différencié pendant les deux confinements avec l’émergence du recours aux soins pour « coronavirus », « AVC » ou « dyspnées/insuffisance respiratoire » tandis que les pathologies types « infections ORL » ou « infections cutanées » ne sont plus observées.

Conclusion : les données du réseau Oscour® ont permis de suivre l’épidémie de COVID-19 en Nouvelle-Aquitaine et l’impact des mesures de confinement de la population sur les urgences hospitalières de la région. La baisse du recours aux soins d’urgence, la hausse de la part des hospitalisations et les pathologies observées démontrent ainsi un recours pour les pathologies les plus graves lors des deux confinements.


Laure MEURICE (BORDEAUX), Pascal VILAIN, Laurent MAILLARD, Philippe REVEL, Céline CASERIO-SCHÖNEMANN, Laurent FILLEUL
14:13 - 14:21 #29804 - Evaluation prospective des événements indésirables au cours des transferts infirmiers inter-hospitaliers au SMUR de Bordeaux.
Evaluation prospective des événements indésirables au cours des transferts infirmiers inter-hospitaliers au SMUR de Bordeaux.

Introduction : Les transports inter-hospitaliers tendent à s'accroître sous l’effet de la restructuration des établissements de santé et le regroupement de plateaux techniques.  Pour permettre la réalisation de tous ces transferts, les TIIH sont une nouvelle offre de transport importante à conserver au sein du SMUR de Bordeaux. Depuis leur mise en place en janvier 2021, aucune étude n’a été réalisée pour analyser leur efficience en termes de sécurité. Notre objectif principal est d’étudier l’incidence des événements associés aux soins et les actions réalisées par le personnel soignant durant ces transferts.

Matériels et méthode : Étude observationnelle, monocentrique et prospective du 3 mai au 3 août 2021 au sein du SMUR de Bordeaux à partir d’un questionnaire rempli par une IDE/IADE recueillant les événements survenus lors de chaque TIIH.

Résultats : 69 questionnaires remplis sur les 71 TIIH effectués retrouvent 12 évènements majeurs (17,4%), dont un (1,4%) ayant nécessité un renfort médical et 25 évènements mineurs (36,2%).

Conclusion : Notre étude semble montrer la pertinence des TIIH en termes de sécurité grâce à un faible nombre d’évènement majeur décrit pour lesquels la prise en charge du patient a été adaptée. Une étude sur une plus longue période semble nécessaire pour confirmer nos résultats.


Clémence ROUPPERT (Bordeaux)
14:26 - 14:34 #29817 - Incidence des complications post-thrombolyse nécessitant une intervention médicale urgente pendant un transfert inter-hospitalier en vue d'une thrombectomie.
Incidence des complications post-thrombolyse nécessitant une intervention médicale urgente pendant un transfert inter-hospitalier en vue d'une thrombectomie.

Certains patients victimes d’un accident vasculaire cérébral traités par thrombolyse intra-veineuse puis thrombectomie nécessitent un transfert inter-hospitalier vers un centre de NRI. A ce jour, ce transfert est médicalisé et réalisé par une équipe SMUR pour prévenir des complications en post-thrombolyse. Nous avons réalisé une étude pour décrire les complications rencontrées en post-TIV nécessitant une intervention médicale urgente au cours de ces transports. Notre étude est une étude analytique observationnelle rétrospective. Le CPJ est un critère composite, son évaluation se base sur l’analyse des informations contenus dans les fiches médicales de transport. Sur 257 patients 35 (13,7 %) ont présenté au moins une complication nécessitant une intervention médicale urgente durant leur transport. Parmi eux, 6 patients (2,3%) ont présenté une complication mettant en jeu leur pronostic vital. L’introduction, l’adaptation ou le monitorage des anti-HTA par voie IV pour maintenir une stabilité de l’état HD est la principale action médicale réalisée (38 patients ; 14,7%). L’âge supérieur à 74 ans est le seul facteur prédictif d’évolution défavorable vers une dégradation neurologique précoce que nous avons identifié en analyses multivariées. La médicalisation systématique de ces transferts inter-hospitaliers ne semble pas se justifier. L’avenir de ces transferts pourrait reposée sur les transferts infirmier inter-hospitalier.


David CHARPENTIER (Bordeaux), Romain BOYER
14:39 - 14:47 #30378 - DESCRIPTION DES PATIENTS ET DE LEURS IMMOBILISATIONS REALISEES PAR DES PARAMEDICAUX DANS UNE STRUCTURE D'URGENCE.
DESCRIPTION DES PATIENTS ET DE LEURS IMMOBILISATIONS REALISEES PAR DES PARAMEDICAUX DANS UNE STRUCTURE D'URGENCE.

Objectif Aux urgences la formation à la gypsothérapie est accessible au personnel paramédical. L’objectif de notre étude est de décrire la population bénéficiant d’une immobilisation réalisée avec aide paramédicale.

Méthode Tous les patients ayant bénéficié d’une immobilisation aux urgences du CHU de Pellegrin réalisée avec une aide paramédicale étaient inclus dans une étude descriptive rétrospective sur une période de 9 mois.

Résultats 247 dossiers patients ont pu être inclus dans l'étude. 221 ont necessité la réalisation d’une radiographie et 30 patients une tomodensitométrie. Les indications d’immobilisation réalisées étaient pour 165 patients une fracture.  Les immobilisations concernaient pour 88 patients la cheville et pour 105 patients le poignet pour 80 patients une botte et pour 82 patients une manchette. Le matériau le plus utilisé était la résine. L’étude des durées montrait une médiane de la durée de passage totale aux urgences d’environ 4 heures avec une médiane de presque 3h avant d’obtenir l’avis orthopédique.

Les attelles antérieures ou postérieures étaient réalisées en plâtre alors que les bottes et manchettes étaient principalement réalisées en résine.

Les analyses des durées, selon si il y avait ou non la réalisation d’imagerie, retrouvaient une durée totale aux urgences allongée si une radiographie ou une TDM étaient réalisées au cours de la prise en charge.

Conclusion L’aide paramédicale est un atout dans un service d’urgence et tend à être développée.


Justine ANDRIEU, Céline HERRERO PEREZ (Bordeaux)
14:52 - 15:00 #30385 - Un nouvel envahisseur sur la côte atlantique : Ostreopsis et sa palytoxine !
Un nouvel envahisseur sur la côte atlantique : Ostreopsis et sa palytoxine !

Contexte Depuis plusieurs années, une microalgue toxique, Ostreopsis spp., riche en palytoxine, est présente sur les côtes méditerranéennes. Au cours de l’été 2021, Ostreopsis spp. a été observée le long des plages du Pays Basque. Cette microalgue est toxique lors d’un contact cutané, de l’ingestion d’eau contaminée, et par voie respiratoire (embruns).

Objectif Décrire cette épidémie toxique et le tableau clinique en rapport avec Ostreopsis spp.

Méthodes Il s’agit d’un travail prospectif regroupant tous les cas d’exposition d’imputabilité et/ou de gravité non nulles, signalés au Centre Antipoison de Nouvelle Aquitaine, à l’Agence Régionale de Santé, au SAMU ou à SOS médecins (via Santé Publique France). Les signes cliniques, la gravité, et l’évolution ont été décrits, ainsi que la typologie des patients, et de l’exposition.

Résultats Six cent soixante-quatorze patients ont été inclus. L’exposition était la baignade pour 72% des patients. La seule voie respiratoire concernait 2,2% des patients. Les signes les plus fréquents étaient la douleur oropharyngée, la rhinite aigue, la toux et la gêne respiratoire. Les symptômes survenaient dans les 5 heures ; il n’y a eu aucun cas de gravité forte.

Discussion Les chiffres présentés sous-estiment le nombre de cas réels. La COVID 19 a été l’un des diagnostics différentiels à éliminer.

Conclusion Il s’agit de la première épidémie toxique de cette ampleur en France. Une stratégie de prévention coordonnée doit maintenant être mise en place.


Camille PARADIS (Bordeaux), Matthieu MÉCHAIN, Coralie BRAGANCA, Thomas MARGUERON, Hélène ROYER, Elvire ANTAJAN, Patrice LABES, Magali LABADIE
15:05 - 15:13 #30391 - RETEX d'une cyberattaque en centre hospitalier, du point de vue des urgences.
RETEX d'une cyberattaque en centre hospitalier, du point de vue des urgences.

Introduction: En 2021, plusieurs centres hospitaliers périphériques français ont été victimes de cyberattaques particulièrement massives, notamment par un « rançongiciel » malveillant nommé RIUK qui a paralysé leur système informatique.

Méthode: Cette communication est un retour d’expérience qui expose les difficultés, non exhaustives, rencontrées durant les jours, semaines et mois qui ont suivi une de ces cyberattaques, vues à travers le prisme de l’urgentiste.

Résultats: L’ensemble du groupement hospitalier territorial a été privé de support informatique pendant plusieurs semaines. Les conséquences ont été lourdes. Environ 50% du flux de patients consultant aux urgences a du être détourné vers les établissements distants parfois de 40kms. Les durées de prise en charge aux urgences étaient significativement rallongées, car les services de biologie et radiologie exerçant en mode dégradé étaient saturés. L’activité hospitalière a été maintenue à minima, et les interventions chirurgicales limitées aux chirurgies légères. Les services de Soins Intensifs Cardiologiques et Réanimation ne pouvaient accueillir de nouvelles entrées, et les patients instables des services d’étage étaient transférés. 

Conclusion: Ce retour d’expérience a pour but d’analyser dans quelle mesure une cyberattaque désorganise une région sanitaire entière par la mise hors service de son hôpital de référence. Il tend à sensibiliser les acteurs de santé au risque, encore mal connu, d'une cyberattaque.


Olivia DECLERCK, Marc DUBESSET (Villefranche sur Saône)
15:18 - 15:30 Délibération et remise des prix des Communications Orales médicales et paramédicales CAMU 2022.
Grand Amphithéatre
15:30

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
PAU5
15:30 - 16:00

PAUSE ET VISITE DES STANDS

16:00

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S9
16:00 - 17:30

CATASTROPHES ET URGENCES COLLECTIVES

Modérateurs : Arnaud BOURDÉ (médecin) (Saint-Palais), Xavier COMBES (chef de service SAMU) (Bordeaux)
16:00 - 16:15 Catastrophe sanitaire aux Antilles ; vague 4 de la COVID-19. Patrick PORTECOP (Chef de Service) (Pointe à Pitre -, Guadeloupe)
16:15 - 16:30 Nom de code Hippocampe. Une mission des SAMU. Jean Michel DINDART (Praticien Hospitalier) (Bordeaux)
16:30 - 16:45 Intervention de la CUMP Outre-Mer. Martin CHARLES-HENRY (Bordeaux)
16:45 - 17:00 Création d’un service de réanimation éphémère. Hadrien ROZÉ (Bordeaux)
17:00 - 17:15 Aide humanitaire Ukraine-Pologne : expérience et débriefing. Pierre CATOIRE (Chef de Clinique) (Bordeaux)
17:15 - 17:30 Discussion.
Grand Amphithéatre
17:30

Jeudi 07 avril

Ajout à votre liste de favoris
Suppression de votre liste de favoris
S10
17:30 - 17:45

Clôture du congrès

17:30 - 17:45 Clôture du congrès. Rishad VALLY (Médecin) (Bordeaux)
Grand Amphithéatre